Cellule DEMETER : une collusion entre la FNSEA, le syndicat des Jeunes Agriculteurs et le gouvernement … ?

IGS_Cellule_Demeter.jpg

La prise de conscience envers les effets néfastes de l'agriculture traditionnelle, de l'usage intensif des traitements chimiques dont les pesticides, des traitements violents infligés aux animaux en élevage intensif, grimpe dans l'opinion en partie grâce à des actions spectaculaires diffusées sur les réseaux sociaux. Certaines d'entre elles constituent aux yeux des agriculteurs concernés, et sans doute légalement, des violations de domicile ou de propriété.
Devant la montée du mécontentement de ces agriculteurs qui se sentent victimes également d'une dévalorisation dans l'opinion, le gouvernement tente de regagner leur confiance en créant les conditions d'une collaboration intense entre eux et la gendarmerie compétente sur la partie rurale du territoire : la Cellule DEMETER.
 
Visant à prévenir l'ensemble des actes non seulement délictueux mais également des manifestations de « dénigrement » des agriculteurs, cette cellule comporte une façon d'agir impliquant ceux-ci à travers une convention passée avec 2 organismes les représentant : FNSEA et les Jeunes Agriculteurs …
 
Comment ne pas y voir l'émergence d'un délit d'opinion quand s'expriment des idées contraires au mode d'exploitation intensif !
En effet, la cellule recense, entre autre, toute possibilité d'action et implique une intervention de la gendarmerie dès qu'une alerte est donnée par un agriculteur. Si les atteintes physiques aux personnes et aux biens doivent être sanctionnées et prévenues dans la mesure du possible, il n'en reste pas moins que cette prévention s'applique, dans les objectifs même de la cellule, à ceux qui portent des idées différentes de manière pacifique et démocratique ! 
 
Une illustration telle que l'ont vécue les responsables de l'association Alerte Pesticides Haute Gironde : Ils racontent les 2 visites - fin 2019 et début 2020 - de la gendarmerie à l'occasion de l'organisation de leurs Etats Généraux des Riverains :  http://alertepesticideshautegironde.fr/etats-generaux-des-riverains-demeter-sur-les-dents/
 
 
Reporterre.net s'est fait le relais d'une déclaration commune de 32 organisations dénonçant les atteintes à la démocratie que constitue la création de cette cellule ! Pour en savoir plus : https://reporterre.net/Le-gouvernement-cree-une-cellule-militaire-pour-surveiller-les-opposants-a-l-agro-industrie
 
 
Une confusion organisée ? La marque DEMETER, « en France, en 2018, a été identifiée comme l’une des marques préférées de consommateurs de produits biologiques, tout particulièrement en ce qui concerne le bien-être animal, la lutte contre les OGM, l’origine des matières premières et la biodiversité dans une étude menée par BIO PANEL ». Aussi après avoir mis en demeure le Ministère de l'Intérieur de mettre fin à cette dénomination pour cette cellule, les associations nationales Demeter, Demeter-International et l’IBDA ont assigné le gouvernement en justice le 18 février dernier pour usage illégitime de la marque.
 
 


Isa - bénévole de Demain en mains - mars 2020