LA CONSOUDE OFFICINALE OU SYMPHITE OFFICINAL, PLANTE AUX USAGES MULTIPLES

La consoude, est une plante vivace que vous trouverez dans les sous bois humides. Elle pousse partout en Europe mais serait moins présente dans le midi. Moi, je vais la chercher dans les Marais Poitevins. Elle est au rendez-vous chaque année, on la voit apparaître au printemps, puis ses fleurs arrivent vers l’été. Ses petites fleurs forment des clochettes.

consoude2
© Patricia

Si vous souhaitez en avoir un pied, il suffit de creuser pour récupérer sa racine. Vous pourrez la diviser pour l’introduire dans votre jardin, ainsi vous en aurez tous les ans. (Attention elle peut être invasive). Elle sera très utile dans un verger car elle ramène les nutriments du sol, nourrissant vos arbres fruitiers au passage.

Sinon, la plante en elle-même est extrêmement intéressante ! Pour la petite histoire, dès le Moyen-Age la consoude officinale est réputée pour cicatriser les plaies et consolider les fractures. Aujourd’hui, il existe beaucoup de remèdes, de préparations en phytothérapie et homéopathie à partir de consoude.

Une petite recette de lotion pour le visage :

consoude3
© Patricia

    - Prenez quelques feuilles fraiches que vous plongez dans
      250 ml d’eau que vous mettez à chauffer jusqu’à ébullition.

    - Laissez reposer quelques heures voire une nuit, puis mettre
      dans le contenant en verre que vous aurez choisi,
      (moi par exemple j’utilise les bouteilles en verre qui servaient
      au jus de citron).
      Attention cela ne se conserve pas longtemps et surtout le
      mettre au réfrigérateur après repos !

    - Ensuite n’hésitez pas à vous laver le visage avec le soir,
      ou matin et soir si vous avez des boutons enflammés
      mais pas que…

 

A côté de cela, elle peut aussi servir au jardin !

J’en mets quelques feuilles régulièrement dans mon compost, elles aident celui-ci à s’activer et apportent des nutriments.

Je m’en sers pour faire un engrais et/ou purin en remplissant un seau (avec couvercle ! ça sent fort) de feuilles et tiges de consoude, je recouvre d’eau et je brasse régulièrement. En fait c’est un peu comme le purin d’orties…Pour le jardin vous en mettez un peu au fond de votre arrosoir de 10 litres, pour prévenir ou sauver les plants de parasites ou maladies vous pulvérisez un peu de décoction mélangée à beaucoup d’eau.

 

Et une petite recette de cuisine issue du livre Mes recettes sauvages des éditions les cuisinières

consoude4

 

Attention là encore si vous mangez des feuilles de consoude, que cela ne soit pas trop souvent, votre foie pourrait ne pas apprécier.

Notre projet

jeparticipe

 

Sur le même thème

Que pensez-vous de notre nouveau site ?

Choix