LA SIMPLICITÉ OU L'ART DE VIVRE MIEUX

A travers son livre « L’art de la simplicité » (éditions Robert Laffont), Dominique Loreau nous fait voyager en Orient, nous initiant à la culture et aux valeurs orientales, et nous incitant à améliorer notre façon de vivre.

simplicite
© Marion - Demain en mains

Elle a voyagé dans différents endroits pour finalement, dans les année 1970, décidé de faire son nid au Japon, un pays qui l’a toujours fait rêver. Après y avoir vécu un certain temps et s’être imprégnée de la culture japonaise, elle nous explique pour quelles raisons la façon de vivre des occidentaux ne leur apporte pas que du bon : 

- le matérialisme ;
- la surconsommation ;
- l’influence de l’argent ;
- l’industrie de la beauté.

Elle prodigue des conseils pour simplifier notre vie et améliorer notre bonheur :

- le minimalisme en distinguant nos besoins de nos envies ;
- le bien-être chez soi ;
- vivre l’instant présent ;
- prendre soin de son corps et l’accepter ;
- faire le vide de ses pensées, de ses relations et en prendre soin ;
- s’ouvrir au changement et méditer.

Le petit plus de ce livre est que l’auteure illustre ses propos de citations.

Dominique Loreau nous livre également quelques recettes, des exercices, ainsi qu’une liste d’affirmations positives, pour nous aider à mettre en pratique ses propos.

Attention, cela ne veut pas dire qu’il y a une bonne et une mauvaise façon de vivre.
L’auteure offre seulement des pistes aux personnes (et plus particulièrement aux femmes) qui se questionnent comme elle l’a fait, sur le bonheur et le sens de la vie. Nous pouvons donc, si nous le souhaitons, nous en imprégner, nous en inspirer, nous remettre en question et les mettre en pratique.

On peut dire que le « mantra » de ce livre est « moins entraîne plus », ce qui définit bien que la déconsommation peut être une solution pour le mieux vivre.

En résumé, nous pouvons être bien plus heureux avec presque rien, et en se simplifiant la vie. Rien n’est immuable.

Pour conclure, je citerai simplement l’une des dernières phrases de ce livre : « la seule façon d’être en vie est de l’apprécier ».

Notre projet

EnSavoir+

Sur le même thème

  • L'URGENCE DE FAIRE BOUGER NOS JEUNES - PARTIE 2

    De la maison à l’école en passant par les loisirs, le quotidien des jeunes est de plus en plus immobile… Avec de lourdes conséquences sur leur santé : maladies cardiovasculaires, cancer, diabète et, ce, de plus en plus tôt. Un risque sanitaire sur lequel les institutions de santé alertent depuis plusieurs années déjà. Rétrospective de ce phénomène et des solutions à imaginer.
  • L'URGENCE DE FAIRE BOUGER NOS JEUNES - PARTIE 1

    De la maison à l’école en passant par les loisirs, le quotidien des jeunes est de plus en plus immobile… Avec de lourdes conséquences sur leur santé : maladies cardiovasculaires, cancer, diabète et, ce, de plus en plus tôt. Un risque sanitaire sur lequel les institutions de santé alertent depuis plusieurs années déjà. Rétrospective de ce phénomène et des solutions à imaginer.

Que pensez-vous de notre nouveau site ?

Choix