Le plantain aux multiples usages

Connaissez-vous le plantain, Plantago Lancéolata de son petit nom latin ? Je vous parle du plantain lancéolé, mais il en existe plusieurs sortes qui ont les mêmes particularités. C'est une plante vivace, de la famille des Plantaginacées, il est donc présent toute l’année.

C’est  sûr, nous avons tous marché dessus, sans nous en rendre compte, il faut dire qu’on le croise quasiment partout tant il est prolifique. Surtout aux endroits passagers car apparemment ce sont nos pas et les tontes qui le font proliférer.

Souvent considéré comme mauvaise herbe, elle à pourtant toute son utilité.

En premier, saviez vous qu’il a des propriétés médicinales ? Apparemment son utilisation remonte à l’antiquité, on le dit purificateur du sang, du poumon, de l’estomac. Eh oui, c’est une plante qui nous veut du bien. Le plantain est astringent, cicatrisant, anti inflammatoire… Une piqûre d’insecte ? d’ortie ? Hop vous malaxez une feuille de plantain et mettez le jus sur les boutons, c’est magique ! Une feuille fraichement cueillie posée sur une plaie peux aider à stopper le saignement.

On l’utilise souvent contre les soucis respiratoires et allergiques. En infusion une bonne cuillérée à soupe de feuilles sèches avec un demi litre d’eau. Il est possible de laisser macérer une nuit. Ou en cataplasmes comme cité plus haut. On peut en faire des macérâts, teintures mères, onguents.

Un plantain en graine

Personnellement, j’en fais un miel contre les épisodes de rhinites allergiques : vous cueillez une bonne poignée de feuilles de plantain, vous les lavez avec un peu de vinaigre ou de bicarbonate alimentaire et vous rincez. Laissez sécher un peu. Puis mettre les feuilles dans un petit pot, recouvrir de miel et hop on ferme jusqu’à ce que l’on en ai besoin.

Ensuite, et là c’est la meilleure partie, culinairement parlant… Il est riche en vitamine B et C, protéines et minéraux. Vous pouvez en ajouter quelques jeunes feuilles à vos salades, les plus grandes contiennent trop de fibres élastiques difficiles à avaler. Dans les soupes, quiches, et autres plats où vous souhaitez insérer un peu de verdure. On peut se servir de ses graines en condiment ou en faire de la farine, ou de l’huile ! On peut en faire un pesto divin avec ses feuilles ! Il a un goût de champignon qui va relever vos plats mais pas que. J’en suis tellement fan qu'un peu de pesto sur du pain fait un super apéro.

Passons à la recette : Après avoir récolté, lavé et séché deux bonnes poignées de feuilles, vous les faires blanchir pour les ramollir un peu, vous ajoutez 30 gr de pignons de pin ou de graines de tournesols ou de graines de courge. Vous pouvez aussi ajouter du parmesan, salez, poivrez, ajoutez une gousse d’ail et vous mixez le tout en ajoutant petit à petit de l’huile d’olive jusqu’à obtenir la consistance que vous souhaitez. (Épaisse pour l’apéro moins épaisse pour les pates ou autres accompagnements) Bon appétit !

 

Notre projet

jeparticipe

 

Que pensez-vous de notre nouveau site ?

Choix