Écologie

  • Strasbourg contre les perturbateurs endocriniens

    En 2015, sous l’égide de l’OMS, le CIRC a classé le glyphosate dans la catégorie « potentiellement cancérigène ». Malgré cela, le rapport de l’Union européenne, produit par l’EFSA dit le contraire, en se basant majoritairement sur les données des industriels.