L'Europe à la croisée des valeurs

Face à des défis sans précédent, l'Europe s'interroge sur ses valeurs fondamentales. L'European Value Study (EVS) explore ces interrogations depuis 1981, offrant une perspective unique sur les convictions des citoyens européens. Pierre Bréchon, éminent spécialiste en sciences politiques, nous éclaire à travers cette étude.

Dans un monde bouleversé entre catastrophe climatique, replis identitaires, et obsession capitaliste, la compréhension des valeurs est cruciale. L'European Value Study (EVS), une enquête majeure menée depuis 1981 dans 34 pays d'Europe, se penche sur cette question. L'étude nous éclaire sur les opinions et les valeurs des citoyens européens. Pierre Bréchon, professeur émérite de sciences politiques de Grenoble et directeur du programme EVS pour la France, auteur en 2023 du livre Les Européens et leurs valeurs (Ed. PUG, 312p) a répondu à Demain en mains.

Dans cette interview, il aborde des sujets variés et actuels : la démocratie, les médias, la politique, la xénophobie en Europe et en France... Il souligne que les immigrés en Europe de l'Ouest s'intègrent bien aux valeurs européennes, contredisant certains discours politiques et médiatiques. Il met en évidence la distinction entre le désir d'autonomie individuelle et le centrage sur soi-même. Sur le front écologique, bien que la prise de conscience soit palpable, l'action reste timide. Bréchon rappelle que les valeurs changent lentement et qu'en matière d'écologie cela devra venir de la base.

Sur le même thème

  • Eko! : Une onde de solidarité pour les exilés

    Face aux défis des mouvements de population, l'association "EKO!" propose l’insertion par la low-tech. Fondée par Marjolaine Bert, "EKO!" vise à améliorer la résilience et l'autonomie des exilés. Lancé en 2018 à Lesbos, Grèce, le projet se développe à Briançon et Marseille.
  • L’écologie locale réveille la démocratie

    Fin 2023, la France peine à atteindre ses objectifs climatiques, nécessitant des transformations douloureuses. Simon Persico souligne l'importance de toutes les échelles d'action écologique. Le niveau local en particulier, à 2 ans des municipales, pourrait-être celui où s'impliquent les citoyens.